Notre enfant ne nous appartient pas....

Avoir un enfant, c'est la concrétisation, le fruit de l'amour pour un couple, leur bien le plus précieux mais l'enfant lorsqu'il grandit ne se soumet pas forcément à notre éducation,à nos attentes et qui n'a pas entendu:" je n'ai pas choisi de venir au monde! ou j'aimerais changer de parents!"
Difficile à avaler et même si nous accueillons nos chers bambins avec amour, c'est un peu plus complexe que ce que nous imaginons en terme de terrien.
Plusieurs traditions ancestrales expliquent que cela dépasse l'envie et le choix d'avoir un enfant.
Au niveau spirituel et quantique, il s’agit d’une sorte d’attraction magnétique.
Le Docteur Christophe Massin, psychiatre et psychothérapeute, l’exprime ainsi dans son ouvrage « le bébé et l’amour » : « Une conscience non incarnée se sent invinciblement attirée par ce couple de parent, non sous leur forme physique, mais plutôt par l’énergie particulière qui se dégage de chacun d’eux, pour le meilleur et pour le pire ».
Ça veut dire quoi? Cette attraction se fait à partir de vibrations, des émanations émises par les futurs parents et du karma(vies antérieures) que nous avons à nettoyer.
"Le futur enfant va retrouver les êtres avec qui il va pouvoir évoluer et faire évoluer ses parents ou encore nettoyer son karma afin d'accomplir sa mission sur Terre.
 IL VA ÊTRE UN STIMULANT au même titre que tous les membres de la famille pour développer soit la compassion, le lâcher prise, la tolérance, l’amour . 
Un enfant né sous x et donc abandonné par exemple a besoin de développer son autonomie.
Lorsque nous mourons, si nous n'avons pas régler nos problèmes sur Terre, ce que l'on appelle le conflit karmique, nous nous réincarnons pour expérimenter à nouveau,guérir,se dépasser et contribuer à l'évolution du monde par une ouverture de la conscience.
Parmi les objectifs de guérison, l'amour de soi et des autres, dépasser sa tendance à se rejeter et donc à attirer le rejet, ne plus remettre son pouvoir aux autres, se libérer de la dépendance affective etc.....
Cela se passe à un plan très élevé de conscience et cette décision se prend environ trois mois avant la fécondation.
Notre âme choisit avec les conseils de ses Guides les parents et l’environnement les plus adaptés aux apprentissages et expériences qu’elle doit réaliser.
N'avez vous jamais entendu dire d'une personne qui va décédée qu'elle revoit la totalité de sa vie pour en faire le bilan. 
Nous sommes tous des transmutateurs qui avons le pouvoir de changer le cours de notre vie ici même.
Peut être un peu compliqué, mais à mon sens primordial pour l'éducation et le développement de l'enfant et pour faire comprendre aux parents que vous êtes les parents parfaits pour votre enfant pour l'aider à se réaliser et pour les enfants, soyez indulgents avec vos parents puisque vous les avez choisis.
Les comment?pourquoi? fusent au quotidien chez les parents quelquefois déroutés, j'espère que ces quelques explications très succinctes vous permettront d'y voir plus clair.
"L' enfant est comme un papillon qu'il faut laisser voler et s'envoler" pour son bien.
Cet article pour toutes les mamans que je voient sombrer dans la tristesse,de voir leur enfant quitter le nid, un enfant ne part jamais vraiment ....il vit !
Pour aller plus loin, je vous conseille de lire le livre de Christophe Massin« le bébé et l’amour »

Enregistrer un commentaire